Quel chargeur solaire choisir ?

Les chargeurs photovoltaïques sont présents sur le marché dans une multitude de tailles, de tarifs et de genres. Il existe diverses différences entre ces derniers au niveau du matériau utilisé ou encore de l’efficacité des panneaux solaires. Ces points peuvent avoir un certain impact et engendrer des avantages ou non. Découvrons ensemble des facteurs clés dans le but de vous aider à opter pour le meilleur chargeur solaire possible selon vos différents besoins.

Pour aller sur notre guide d’achat ainsi que notre comparatif des meilleurs chargeur solaire sur le marché : Panneau Solaire portable

choisir chargeur solaire

Choisir selon la qualité des panneaux

Il y a trois divers genres de panneaux solaires présents dans les chargeurs solaires nomades. Ce sont les panneaux CIGS qui s’avèrent être les modèles les plus flexibles puisque ces derniers sont faits d’une petite couche de cuivre, d’indium, de gallium ainsi que de séléniure. En outre, ils possèdent également d’autres qualités. En effet, ces derniers sont légers et simples à concevoir, mais par contre ils se détériorent très vite et s’avèrent être moins efficaces.

Il existe aussi des modèles avec panneaux polycristallins et monocristallins. Le premier nommé se sert de lingots de cristal tandis que le deuxième se sert d’un lingot monocristallin. Ainsi, les panneaux monocristallins sont beaucoup plus purs avec moins de pertes d’énergie ainsi qu’un rendement optimal, tandis que les panneaux polycristallins sont moins coûteux à concevoir.

Pour les bricolos : Comment construire un chargeur solaire facilement ?

Choisir selon la puissance et l’efficacité

Pour un téléphone étanche ou encore un GPS, un panneau solaire de voyage doté de spécifications basses est grandement suffisant. Par contre, si vous désirez charger deux appareils électroniques demandeurs en énergie, il faut vous doter d’un chargeur solaire hybride s’avérant être plus puissant. L’ampérage ainsi que la puissance sont les deux points sur lesquels il faut que vous vous attardiez surtout quand vous analysez le potentiel de performance des modèles solaires. Il faut savoir que le courant électrique se définit en ampères. La puissance électrique pour sa part se mesure en Watts.

Les panneaux solaires portatifs de 3 à 5 Watts sont nettement suffisants afin de recharger les petits appareils ainsi que les batteries externes. Avec un panneau de cinq Watts, sachez qu’une charge intégrale peut s’étendre de trois à six heures. Si vous désirez effectuer une charge de deux smartphones simultanément, vous aurez besoin de minimum 10 Watts.

L’intensité de l’ampérage montre jusqu’où un appareil peut être chargé de façon efficace. Nous vous recommandons 2A au grand minimum. Vous devez bien faire attention aux modèles à deux ou trois ports puisque les concepteurs se servent de spécifications différentes. Certains dévoilent l’intensité totale et d’autres montrent la sortie pour chaque port. Ainsi, cela laisse le soin d’accumuler ces valeurs.

Les concepteurs donnent en règle générale un pourcentage indiquant l’efficacité avec laquelle les panneaux solaires nomades peuvent changer la lumière du soleil en électricité. De nos jours, les panneaux monocristallins peuvent toucher les 25%, tandis que les modèles polycristallins tournent aux alentours de 18%.

Choisir selon la batterie interne et un port USB

Certains modèles mobiles solaires sont munis d’une batterie intégrée, donnant ainsi la possibilité de recharger son outil tardivement. Il s’agit d’une configuration optimale pour les contextes où vous désirez utiliser votre téléphone durant les heures d’ensoleillement et vous souhaitez également le recharger pendant la nuit.

N’importe quel chargeur solaire peut être utilisé avec une batterie externe. Or, l’inconvénient est ici l’encombrement en plus ainsi que le poids. Conservez bien à l’esprit qu’avec une optimisation de l’autonomie, votre appareil pourrait ne pas être utilisé.

Effectivement, si vous faites de la randonnée de plusieurs jours ou un week-end en camping, sachez qu’une batterie de secours solaire de 10 000mAh est nettement suffisante afin de recharger deux fois votre mobile. Si vous allez au-delà de trois jours sans aucune source d’énergie, un chargeur solaire pliable est une bonne alternative.

Pour accéder à un test produit : Chargeur solaire AKEEM 24000mAh Test et Avis

Il faut savoir que les ports USB sont la norme pour les chargeurs solaires, ce qui optimise la charge des smartphones ainsi que des autres appareils identiques. Si vous avez un appareil qui nécessite un adaptateur, sachez qu’il est possible d’alimenter ce dernier via une batterie externe chargée par vos panneaux solaires, et cela dans le but de ne pas trop perdre d’énergie solaire.

Choisir selon le poids et la taille

La batterie solaire pour smartphone rêvée doit posséder deux qualités majeures : être compacte mais aussi légère. Or, avec la nature des panneaux solaires, cela n’est pas toujours le cas. Plus il vous faut de la puissance, plus la surface du panneau doit être imposante, rendant ainsi les chargeurs pliables dotés de panneaux efficaces un solution optimale afin de charger un smartphone haut de gamme.

Une batterie externe hausse de façon considérable le poids, tandis qu’une batterie avec un petit panneau s’avère être plus compact au tarif d’une charge mettant plus de temps mais aussi moins puissante. Combiner un panneau pliable ainsi qu’une batterie externe séparée offre la liberté d’un rangement séparé et du choix de la taille et du poids de la batterie en fonction de l’autonomie désirée.

Choisir selon la facilité d’utilisation

Les « power bank » solaires sont simples d’usage. En effet, il faut juste brancher votre outil, exposez les panneaux au soleil et patienter entre une heure et plusieurs heures en fonction des modèles. En outre, beaucoup de panneaux se nettoient aisément en essuyant la poussière ou l’humidité grâce à un simple chiffon.

Pensez également à la manière dont il faut recharger vos batteries : une installation à l’extérieur de votre tente, le chargeur sur le sac à dos ou encore sur votre vélo. L’angle correct d’un panneau solaire mobile offre la possibilité d’optimiser de façon considérable l’efficacité obtenue. La règle empirique est que votre panneau doit être positionné vers le soleil en fonction d’un angle semblable à votre latitude. Ainsi, cela signifie des angles moins directs pendant l’été et plus prononcés durant l’hiver. Si vous faites des réglages durant la journée, il est possible d’accélérer la charge.

Il faut savoir qu’un panneau mis sur un sac à dos est simple à transporter, mais cela veut dire en règle générale que les deux tiers d’un chargeur pliable pendent plus ou moins de façon verticale, ce qui ne marche que si vous avez le soleil dans le dos.

Une multitude de chargeurs portables solaires autonomes ont aussi une poche pour les câbles ainsi que les appareils, mais il faut faire attention à la chaleur générée à l’intérieur au risque d’un surchauffage de votre appareil durant le chargement.

Et enfin, choisir selon la charge intelligente

La technologie de charge intelligente est un point que n’importe quel générateur solaire se doit d’avoir. Cette puce offre la possibilité d’ajuster de manière automatique la charge à l’appareil raccordé pour des raisons de sécurité ainsi que d’efficacité, mais elle redémarre aussi la charge à la suite d’une interruption pouvant être dû à un simple nuage passant, à l’ombre d’un arbre ou encore à cause d’un individu bloquant le soleil. Les appareils n’étant pas dotés de cette technologie peuvent demeurer coincés dans un mode de charge lente, demandant par conséquent une réinitialisation manuelle.

chargeur solaire